SCOLARITE & EXPATRIATION : QUEL ORGANISME D’ENSEIGNEMENT A DISTANCE POUR MON ENFANT ?

Lorsque l'on parle d'expatriation en famille, deux grandes questions émergent : celle du système de santé pour protéger sa famille en cas d'accident ou de maladie et celle de la scolarité des enfants.

En effet l'éducation scolaire est l'une des problématiques et même préoccupation majeure que connaissent tous les parents qui partent

vivre à l'étranger.

S'il existe un nombre important d'écoles francophones à travers le monde grâce notamment au réseau AEFE (Agence Enseignement Français à l'Etranger - http://www.aefe.fr/), des disparités géographiques

sont malheureusement à noter car très souvent ces écoles sont  implantées dans les capitales et elles sont souvent coûteuses...

Alors que ce soit par dépit, contrainte ou par choix pleinement réfléchi :

> parce que votre famille a un mode de vie vraiment nomade qui ne permet pas de scolariser votre enfant en établissement scolaire (voyage autour du monde, vie professionnelle très "globe-trotter),

> parce que vous souhaitez vous-même vous occuper de l'éducation scolaire de vos enfants (home-schooling)

> parce que vous souhaitez compléter la scolarité en école locale ou anglophone de votre enfant avec un programme en langue française en vue d'un futur ou probable retour en France

> ou parce que vous souhaitez tout simplement permettre à votre enfant un apprentissage encadré et académique de sa langue maternelle,

vous serez alors confronté à la question du choix d'un enseignement à distance.

Et c'est ici que les choses se compliquent... comme en témoignent les très nombreuses questions et discussions sur internet et les groupes Facebook dédiés aux expatriés.

 

Avec l'instruction qui devient obligatoire en France pour les enfants dès 3 ans dès la rentrée scolaire 2019, les parents expatriés se posent beaucoup de questions pour les tous petits juniors expats.

Au-delà des problématiques légales, se posent les questions liées au coût, à  l'organisation au quotidien, à l'implication des parents que demande l'enseignement à distance, au choix de l'organisme en fonction de sa pédagogie (CNED, Hattemer Academy, Cours St Anne, Cneel, Cours Légendre), et du choix d'un enseignement complet ou de cours à la carte...

Oui oui, rien que ca ...!

 

Pas de panique, avec ce dossier, on fait le point pour vous aider à y voir plus clair et faciliter votre choix pour trouver l'enseignement à distance qui donnera des ailes à votre enfant...

 


CE QUE DIT LA LOI

Comme dans tout pays et comme le rappelle la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, chaque enfant à le droit à une éducation scolaire (article 28).

Les familles expatriées se demandent souvent de quoi elles dépendent pour la question de la scolarité de leur enfant : est-ce la nationalité ou le  pays de résidence qui prime ?

Malheureusement les organismes d'enseignement à distance n'apportent pas d'infos précises mais il semblerait que se soit le lieux de résidence des enfants qui prime.

Il convient donc de se renseigner sur la législation en vigueur du pays où est établie la famille.

Pour ceux qui souhaitent une double scolarité (en milieu local complété par un enseignement à distance), aucun soucis.

En revanche pour les familles souhaitant mette en place uniquement du home-schooling ou du e-learning, il est important de se renseigner comme vous le feriez en France, pour connaître les conditions qui permettent de sortir un enfant du système scolaire local.

LES TRESORS DE L'ENSEIGNEMENT A DISTANCE

> On a souvent reproché à l’Ecole Française de laisser « derrière elle » des enfants en difficulté…L’enseignement à distance permet finalement de repenser l’école en mode « individuel ». S’il y a en effet un programme « à tenir » avec des temps forts (rendus de devoirs et copies), l’enfant peut avancer à son rythme et c’est une vraie chance !

> Vous pourrez ainsi passer plus rapidement sur des notions vites assimilées pour vous concentrer sur des points plus difficiles pour votre enfant. En ce sens l’enseignement à distance est plus en phase avec les besoins de chaque enfant, une école plus à l’écoute de chacun. Cela est d’autant plus vrai que certaines structures proposent dans leur offre des cours de soutien !

> Vous pourrez répondre à sa curiosité et aller plus loin dans certaines matières (découverte du monde, histoire, géographies, sciences ou même langues) grâce aux outils dont vous disposez à la maison (livres, cahiers d’activités, internet) et grâce à notre sélection de ressources pédagogiques.

> Même si les petits maitrisent bien les nouvelles technologies, travailler en e-learning permettant de les familiariser plus encore les enfants avec ces outils.

> L’enseignement à distance c’est aussi l’occasion de créer un nouveau rapport parents-enfant, de tisser des liens privilégiés autour de la connaissance et de l’apprentissage. Une formidable occasion de les voir grandir de près dans la connaissance et de leur transmettre soi-même des savoirs.

> La scolarité à distance c’est aussi l’école de la vie : une expérience qui offre la possibilité à l’enfant d’apprendre vraiment l’autonomie, de le responsabiliser dans son travail.

PRE-REQUIS POUR VIVRE SEREINEMENT LA SCOLARITE A DISTANCE DE NOS ENFANTS EXPATRIES

Les bénéfices sont réels mais attention, l’école à distance n’est pas un long fleuve tranquille. Pour vivre pleinement et sereinement une année scolaire hors établissement, mieux savoir que :

> Des timings sont à respecter : rendus devoirs et copies à des dates précises.

Régularité, organisation et présence-suivi parental sont de mise.

 

> Le rythme peut vite être intense surtout si vous optez pour une classe complète. Attention à ne pas vouloir sur-charger l’enfant avec 2 scolarités à gérer en  parallèle >> quels conseils ? Pourquoi choisir une classe complète ou des cours à la carte ? Tout dépend si vous envisager un retour à plus ou moins long terme en France (dans ce cas mieux vaut choisir un enseignement complet, toutes  matières) ou si vous souhaitez simplement permettre à votre enfant de maitriser

parfaitement la langue de Molière (dans ce cas optez uniquement pour les cours de Français).

 

> Prendre la place de professeur ou d’éducateur scolaire n’est pas toujours aisé. Certain parents sont vite perdus ou dépassés surtout si l’enfant rechigne à se mettre au travail ou si certaines connaissances sont pour lui difficiles à assimiler (n’est pas enseignant qui veut)… les séances de travail tournent alors vite au désastre et c’est l’angoisse pour l’enfant et le parent.

Rassurez-vous la plus part s’en sortent très bien, si les débuts sont difficiles c’est tout à fait normal, parents et enfants doivent prendre leur marque, trouver leur chemin et leur organisation mais cela se met en place petit à petit après la phase de découverte et bien souvent, tout roule !

Et quand bien même vous feriez fasse à quelques difficultés pas d’inquiétude des solutions existent : elles peuvent être propres à la structure choisie et parfois ce sont des sociétés indépendantes qui proposent leur service pour des cours de soutien ou pour soulager les parents dans l’encadrement et le suivi scolaire (cf voir tableau comparatif + encart spécialisé)

Quoi qu’il en soit des petites choses simples sont souvent efficaces : demandez par exemple à votre enfant de choisir la matière qu’il souhaite travailler aujourd’hui ou proposez lui qu’il réalise son propre programme (nous devons faire tout cela aujourd’hui, dans quel ordre préfères-tu ?). Enfin n’hésitez pas finir la séance de travail par quelque chose de moins académique ou de plus créatif pour terminer sur une note agréable et positive.

 

> De façon  globale, si l’implication des parents dans la scolarité de leur enfant n’est plus à démontrer elle est l’un des gages de réussite. Et cela est d’autant plus vrai dans l’enseignement à distance pendant l’expatriation.

Si nos adolescents sont assez matures pour se gérer seul dans leurs devoirs et leur scolarité, nos petits expats de 6 ans à 10/12 ans ont grand besoin d’être accompagnés, encadrés et soutenus car le rythme de travail peut être intense et sans la présence d’un professeur au quotidien, les lacunes peuvent vite s’accumuler.

Cet investissement parental est d’autant plus important pour les enfants qui réaliseront une année de CP car c’est une année clé avec l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, compétences qui une fois acquises offriront justement plus d’autonomie aux enfants pour les années scolaires suivantes. Il est évident que plus les enfants sont petits, plus la présence d’un adulte est importante en temps : il n’est pas envisageable de laisser seul un enfant de 6/7ans réaliser seul son programme.

Attention donc si les deux parents ont une activité professionnelle à temps plein, il vous faudra prévoir les services d’une société pour encadrer cette

année scolaire.

L’enseignement à distance est plus qu’un simple choix scolaire, c’est un vrai choix de vie.

QUEL ORGANISME D'ENSEIGNEMENT A DISTANCE CHOISIR ?

Si le CNED est le plus connu car il est l'organisme officiel de l'Etat  Français (dont le programme scolaire dispensé est le même qu’en France) pour un enseignement à distance, d'autres structures existent et  méritent elles aussi d'être présentées : Cours Légendre, Cours Ste Anne, Hattemer Academy et le Cneel.

 

Le plus important étant de trouver la structure qui répondra aux mieux à vos attentes en terme de niveau scolaire attendu, celle qui collera le plus à vos valeurs et celle dans laquelle votre enfant (et vous-même) sera le plus à l'aise en terme de méthodologie de travail.

En effet, chaque structure a ses propres valeurs, une pédagogie  éducative qui lui est propre.

Toutes n'offrent pas le même encadrement et suivi scolaire via ses enseignants : certaines sont plus proches des familles voire vraiment proches dans les contacts (parfois visuels quand d'autres réalisent uniquement des feedback écrits).

Certaine structures vont demander du fait du niveau de résultats attendus et du nombre de devoirs à rendre, une présence plus accrue des parents.

Et enfin, le coût de l'enseignement à distance peut pour certaines familles peser dans la  balance…

 

Si vous optez pour une des structures privées, pas d’inquiétude, l'enseignement qu’elles dispensent est régulièrement contrôlé par l'Etat Français même si chacune détient une méthode et pédagogie propre. Elles sont homologuées par l’Etat et suivent l’essentiel du programme français.  


LE CNED

Choisir le CNED est

Plusieurs possibilités

Les cours à la carte : pour découvrir, approfondir, ou progresser dans une ou plusieurs disciplines. S’agissant d’une inscription libre pour le niveau Primaire, aucune autorisation n’est requise. Vous obtiendrez un relevé de notes en fin d’année scolaire, et seulement si vous le demander, vous pourrez obtenir une attestation de suivi. Scolarité Complémentaire Internationale si vous enfant est scolarisé en école locale ou anglophone : formation complémentaire à distance vasée sur 3 disciplines fondamentales en vue d’une poursuite éventuelle des études en France. Des cours allégés qui permettent à votre enfant d’obtenir un bilan avec ses résultats scolaires commentés pour peu que vous ayez réalisé 75% des devoirs demandés.

« Sur la foi de ce document et des résultats obtenus par l’élève dans l’établissement qu’il fréquente localement, le conseiller culturel peut établir, à la demande et notamment en cas de mobilité scolaire, une attestation d’équivalence de niveau avec le système scolaire français ».

Pour le primaire, le prix est de xxx